Voici l’évolution du télérupteur standard : MTT500E

Le télérupteur classique change une seule lettre dans sa référence (le R devient T, le Relais devient Tempo).

Vous l’avez compris, le module MTT500E a exactement les mêmes caractérisques que son petit frère le MTR500E, donc inutile de plagier sa page, tout ce qui est dit et écrit sur le telerupteur standard MTR500E est valable pour le MTT500E. Il en est de même pour les schemas de cablage.

Les fonctions de programmations :

Maintenant il va falloir de voir un grand maitre du clic sur le bouton poussoir, pas trop vite, pas trop lentement, chez yokis l’ideal est de faire un clic toutes les 0.7 secondes !

l’accès aux fonctions basiques se fait donc par appuis (de nombreux appuis) successifs sur le BP :

21 appuis sur le BP => Verrouillage du module : réponse de l’ampoule = 1 flash
23 appuis sur le BP => Déverrouillage du module : réponse de l’ampoule = 3 flashs
24 appuis sur le BP => Préavis OFF/ON  : réponse de l’ampoule = 4 flashs
25 appuis sur le BP => Durée en secondes : réponse de l’ampoule = 5 flashs
26 appuis sur le BP => Durée en minutes : réponse de l’ampoule = 6 flashs

Concentrons nous sur la fonction temporisation :

11 appuis sur le BP => 2 minutes ou secondes  : réponse de l’ampoule = 1 flash
12 appuis sur le BP => 4 minutes ou secondes  : réponse de l’ampoule = 2 flashs
13 appuis sur le BP => 8 minutes ou secondes  : réponse de l’ampoule = 3 flashs
14 appuis sur le BP => 15 minutes ou secondes  : réponse de l’ampoule = 4 flashs
15 appuis sur le BP => 30 minutes ou secondes  : réponse de l’ampoule = 5 flashs
16 appuis sur le BP => 60 minutes (1 heure) ou secondes  : réponse de l’ampoule = 5 flashs
17 appuis sur le BP => 120 minutes (2 heures) ou secondes  : réponse de l’ampoule = 6 flashs
18 appuis sur le BP => 240 minutes (4 heures) ou secondes  : réponse de l’ampoule = 7 flashs
19 appuis sur le BP => illimité en gros comme un MTR500E

le passage du choix de seconde à minute se fait par 25 appuis ou 26 appuis (voir les fonctions de programmation). Vous pouvez passer du choix minute à seconde autant de fois que vous le souhaitez.

 

Et comme il est beau on vous le montre sous toutes ces coutures :

La centralisation :

Il est aussi possible de centraliser le telerupteur temporisable MTT500E , tout comme le telerupteur classique MTR500E.

Pour cela l’ajout de quelques accessoire sera indispensable.

Il faudra un CVI50E pour convertir les fronts montants ou descendants des boutons poussoirs en série d’impulsions qui seront comprises par le modules de la gamme 500. Grace au CVI50E, il est possible de relier le contact d’un programmateur, d’un luxmètre et même d’un anémomètre aux modules de la gamme 500.

Le nombre d’impulsions pré-programmées dans le CVI50E est X=3 et Y=4, mais ces paramètres sont modifiables pour permettre la creation de commandes directes pour d’autres commandes. Cela peut sembler un peu complexe mais c’est mieux expliqué sur la page du module CVI50E.

en résumé, avec 25 appuis, on peut modifier le nombre X, avec 26 appuis on peu modifier le nombre Y, ensuite le nombres d’impulsions peut être modifié de 0 à 9 impulsions, en faisant de 10 à 19 appuis (pour 0 à 9), enfin pour verrouiller le CVI50E, il faut faire 2 impulsions.

 

le deuxième accessoire, beaucoup plus simple d’utilisation est la diode D600V qui permet juste d’éviter les retours de commande locale sur le fil pilote (on va éviter de l’appeler bus !)

Le R12M, que l’on peut voir sur le schema n’est pas obligatoire, il est utilisé dans le cas ou l’on souhaite utiliser des BP doubles (en général pour les volets roulants) afin d’avoir deux commande découplée mais sur le même circuit.
et voilà le schema :
Presentation de la star en video :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.